Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2011

La communauté d’agglomération d’Agen emprunte plus pour investir

Publié le 22/04/2011 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Actualité Club finances, Régions

Pour financer des investissements en progression, la communauté d’agglomération d’Agen recourt à l’emprunt mais maintient un niveau d’autofinancement, selon son budget primitif voté le 7 avril 2011.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les élus de la communauté d’agglomération d’Agen (CAA ; 12 communes ; 72 100 hab.) ont voté le 7 avril un budget primitif établi en 2011 à 107 millions d’euros, composé :

  • d’une section de fonctionnement équilibrée à hauteur de 48,3 millions d’euros (+ 8,2 %),
  • et une section en investissements équilibrée à hauteur de 58,8 millions d’euros (contre 35,3 millions d’euros de dépenses réalisées en 2010).

Avec ce budget, l’agglomération préserve une épargne brute de 19,3 % et une épargne de gestion de 22,1 %. Sa capacité de désendettement est de 6,8 ans.
L’encours de la dette devrait être de 56 millions d’euros en fin d’exercice, ce qui représente un taux d’endettement par habitant de 777 euros.

Nouvelles compétences — Dans les recettes de fonctionnement prévisionnelles estimées à 56,8 millions d’euros, le montant des impôts et taxes s’élève à 33,5 millions d’euros, et celui des dotations et subventions à 11,4 millions (+ 10,3 %).
La DGF s’améliore de 400 000 euros sous l’effet de la prise de nouvelles compétences (urbanisme, eau, assainissement, éclairage public) en 2010 et de l’extension du périmètre de la CAA (10,1 millions d’euros en 2010).

Cette année, la collectivité termine le processus de revalorisation de la TEOM visant à résorber le déficit annuel des charges du service de traitement des déchets.
En portant le taux à 11 %, la CAA vise l’équilibre. Le coût global est estimé à 10 millions d’euros.

Dans la même logique d’ajustement des produits d’exploitation et de la fiscalité aux montants des charges des services publics rendus, l’EPCI a décidé de revaloriser le taux du versement transport, qui passe de 0,55 % à 0,62 % pour financer les transports urbains.
Cette progression, qui entraîne une augmentation de 12,5 % du produit de la taxe (soit 3,8 millions d’euros), permettra d’accompagner la politique de développement du transport urbain sur le nouveau périmètre de l’agglomération.
En substitution de la TP, la CAA a inscrit 21,4 millions d’euros.

+ 14,7 % pour la masse salariale – Dans les dépenses de fonctionnement, la masse salariale augmente de 14,7 % en net.
La création du service « Agglo emploi » avec la reprise des salariés du PLIE, ainsi que le renforcement, par des recrutements, des services transversaux et techniques liés aux nouvelles compétences, expliquent la progression.
La masse salariale reste contenue à 22 % des dépenses de fonctionnement.

Les dépenses d’investissement passent de 35,3 millions d’euros à 58,7 millions d’euros. La déviation du sud d’Agen pour 50 millions TTC, déjà engagée, reste le projet majeur.
Les travaux de protection contre les crues figurent également au plan pluriannuel d’investissement ainsi que le pôle multimodal, le parc naturel urbain fluvial et la rénovation d’un complexe nautique.
Près de 2,8 millions d’euros sont réservés pour le fonds de solidarité territoriale (subvention d’investissement aux communes membres).

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La communauté d’agglomération d’Agen emprunte plus pour investir

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement