logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/63404/les-voisins-malins-savent-taper-aux-bonnes-portes/

SOCIAL
Les voisins malins savent taper aux bonnes portes
Rouja Lazarova | Actu expert santé social | Publié le 23/02/2021

L’association VoisinMalin veut donner le pouvoir aux habitants des quartiers populaires afin de les sensibiliser à la prévention en matière sanitaire, aux relations apaisées avec les acteurs du territoire.

L’idée a germé dans la tête d’Anne Charpy, urbaniste en charge des projets de dynamisation des quartiers populaires, lors des élections municipales de 2008. La ville de Grigny (Essonne) enregistre un des plus forts taux d’abstention. Elle décide alors de repérer parmi les habitants ceux qui, dotés d’une ouverture d’esprit plus grande, ont envie de faire changer les choses, de leur donner une légitimité, afin qu’ils créent des ponts entre la population et les institutions (mairie, Pôle emploi, CAF, l’agence régionale de santé, bailleur social). Pour concrétiser son projet, elle crée une association en 2010.

Diversité des profils

Les voisins malins (étudiants, mères célibataires, retraités…) sensibilisent les habitants à diverses problématiques, ou contribuent à résoudre des conflits. En ...

CHIFFRES CLES

  • VoisinMalin a été créée en 2010 dans l’Essonne.
  • Aujourd’hui, elle compte 120 Voisins malins répartis surtout en Ile-de-France, mais également dans les quartiers populaires de Lyon, de Lille, de Marseille et bientôt à Strasbourg.