logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/633396/protection-des-orgues-mode-demploi/

PATRIMOINE
Protection des orgues : mode d’emploi
Hélène Girard | Actualité Culture | Documents utiles | Publié le 30/07/2019

Dans un document intitulé « Orgues : protection au titre des Monuments historiques, conservation et restauration d’orgues », la direction générale des patrimoines (ministère de la Culture) donne une feuille de route détaillée aux propriétaires de cet instrument, parmi lesquels on compte de nombreuses communes.

organist playing a pipe organ

Beaucoup de collectivités, parmi lesquelles des petites communes, ont dans leur patrimoine un orgue, qui figure la plupart du temps à l’inventaire mobilier de leur église. Pour certaines, l’organisation de concerts constitue un argument culturel premier pas vers  un rayonnement local. A fortiori si l’orgue est classé.

8500 orgues recensés

Mais comment demander la protection d’un orgue ? Quels sont les critères retenus ? A quoi le propriétaire doit-il s’attendre en cas de protection de l’Etat ? Et de quelles aides peut-il bénéficier ? Quelles sont les règles de conservation d’un orgue ? Comment envisager des travaux de restauration ? Avec quels interlocuteurs ?

A toutes ces questions, que se posent les propriétaires des 8500 orgues recensés en France (affectataires, collectivités, propriétaires privés, associations, la direction générale des patrimoines (ministère de la Culture) répond dans une document publié en libre accès en avril 2019 et intitulé « Orgues : protection au titre des Monuments historiques, conservation et restauration d’orgues [1] ».

1400 font à ce jour l’objet d’une protection de l’Etat (classement Monuments historiques ou inscription à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques). Pour leurs propriétaires, cette protection signifie qu’ « avant toute intervention sur un orgue classé ou inscrit, il appartient au propriétaire ou au maître d’ouvrage de saisir les services de l’État en charge des monuments historiques (Directions régionales des affaires culturelles – DRAC). »

Et « pour les orgues classés, poursuivent les auteurs du guide cette saisine ouvre une phase de concertation précédant la délivrance de l’autorisation de travaux durant laquelle les services de l’État assurent principalement un rôle de conseil, d’orientation et d’information du maître d’ouvrage. »

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN