Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

RGPD

Une nouvelle certification pour les délégués à la protection des données

Publié le 25/07/2019 • Par Julie Krassovsky • dans : Actu juridique, France, Toute l'actu RH

donnees-perso
AdobeStock
L’Afnor est le premier organisme tiers agréé par la CNIL pour certifier les compétences des délégués à la protection des données.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’Afnor organise, à compter de ce jeudi 25 juillet, sa toute première cession d’examen pour les compétences de Data protection officer (DPD). L’Afnor devient ainsi le premier organisme tiers indépendant agréé par la Cnil pour certifier les compétences des délégués à la protection des données. Cette certification complète l’offre de services de l’Afnor. L’organisme comptait en effet déjà une certification en confiance numérique créée en 2018 pour aider les PME à apporter des garanties à leurs partenaires sur la gestion de la protection des données personnelles.  
La Cnil a donc validé le fonctionnement de ce dispositif y compris les sujets d’examens.

Le délégué à la protection des données doit être désigné dans tous les organismes publics, ainsi que toutes les entreprises qui sont amenées à traiter dans leurs activités des bases de données sensibles à grande échelle ou qui nécessitent un suivi régulier et systématique des personnes.

L’expert de la protection des données

Le rôle du délégué est stratégique. Cet expert assure la mise en conformité au RGPD, le règlement général sur la protection des données qui est entré en vigueur le 25 mai 2018. Avec ce nouveau texte de référence, plus question pour une entreprise ou un organisme public de conserver des données à caractère privé sans le consentement des intéressés. Ce règlement renforce ainsi la responsabilité des acteurs privés et publics par rapport aux informations qu’ils collectent. Le rôle du DPO est central. Ses compétences sont juridiques et informatiques. Le délégué doit aussi avoir une bonne connaissance de l’organisation pour laquelle il travaille car les projets de mise en conformité nécessitent forcément des interactions avec de nombreux services : affaires générales, communication, ressources humaines, etc.

La certification reste une démarche volontaire. « Toute personne contribuant à la mise en conformité RGPD peut y prétendre, sans pour autant être désignée DPO auprès de la CNIL » assure la Commission.

Pour y prétendre les candidats doivent justifier d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans en lien avec la protection des données, ou avoir suivi une formation de 35 heures sur la protection des données. La première cession d’examen compte ainsi deux heures d’examen et 100 questions posées sous la forme d’un QCM en trois parties
: réglementation, responsabilité et sécurité. Pour valider l’examen, le candidat doit obtenir un score global de 75% avec un minimum de 50% de bonnes réponses pour chacune des parties. Les candidats recevront ensuite les résultats sous dix jours ouvrés. En cas de succès, un certificat leur sera remis, pour une période de trois ans. En cas d’échec, le candidat peut repasser l’examen dès la session suivante.

Cet article est en relation avec le dossier

Cet article fait partie du Dossier

Données personnelles : un gisement sous haute protection

Sommaire du dossier

  1. Données personnelles : ce que dit la (nouvelle) loi française
  2. RGPD : une formation révèle l’ampleur du chantier pour les petites communes
  3. A qui appartiennent les données personnelles détenues par les collectivités territoriales ?
  4. Le bloc communal à la traîne pour désigner les délégués à la protection des données
  5. Une nouvelle certification pour les délégués à la protection des données
  6. Point complet sur le règlement européen relatif aux données personnelles
  7. Protection des données personnelles: une responsabilité des collectivités très encadrée
  8. Données personnelles : appliquer la nouvelle réglementation en six étapes clés
  9. Données personnelles : un délégué externalisé, la solution pour bon nombre de collectivités
  10. RGPD : les RH doivent s’interroger sur le traitement des données de leurs agents
  11. « Le self data permet au citoyen d’améliorer son quotidien »
  12. Données personnelles et commande publique : de nouvelles clauses contractuelles à prévoir
  13. Le self data met l’habitant au centre des décisions sur son territoire
  14. RGPD : protéger les données à caractère personnel dès la conception des traitements
  15. Mise en œuvre du RGPD : comment documenter sa conformité
  16. Réaliser une analyse d’impact pour protéger les données en cinq étapes
  17. Désigner un délégué à la protection des données au sein de sa collectivité en 6 étapes
  18. Comment gérer les droits des agents et des administrés en matière de données personnelles en 7 étapes
  19. Données personnelles : la mise en conformité n’attend plus
  20. Données personnelles : 5 règles à respecter pour protéger les citoyens
  21. Données à caractère personnel : « Les citoyens demandent des règles claires et précises »
  22. Améliorer les services, mieux cibler les politiques publiques, avec les données personnelles
  23. Charente-Maritime : les agents sensibilisés à la protection des données à caractère personnel
  24. Les données personnelles, une denrée sous-utilisée par les collectivités

Domaines juridiques

Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une nouvelle certification pour les délégués à la protection des données

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement