Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Spectacle vivant

« Beaucoup d’élus n’ont pas conscience des fondamentaux des politiques culturelles »

Publié le 02/09/2019 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

Frédéric Maurin et Cécile Le Vaguerèse-Marie LOW, Nouveaux coprésidents du Syndicat national des scènes publiques - SNSP-55
SNSP
Elus le 5 mai co-présidents du Syndicat national des scènes publiques (SNSP), Frédéric Maurin et Cécile Le Vaguerèse-Marie entament un mandat placé sous le signe du renouvellement des équipes municipales en mars 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Frédéric Maurin et Cécile Le Vaguerèse-Marie sont les porte-voix des directeurs de scènes permanentes et festivalières subventionnées par au moins une collectivité. Dans ces structures, les professionnels doivent composer avec les municipalités, dont dépend en grande partie le financement. Pas question, en revanche, de céder un iota sur le service public de la culture, parfois fragilisé par le développement local des offres de divertissement commercial, auxquels certains élus ne sont pas indifférents.

Quelle est la priorité de votre mandat ?

Frédéric Maurin : C’est la défense du service public des arts et de la culture, porteur d’émancipation, d’empathie entre les individus, et d’éducation au sensible.  Il n’est pas question pour nous de déroger à ces fondamentaux. Le fait que la défense de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Beaucoup d’élus n’ont pas conscience des fondamentaux des politiques culturelles »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement