Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

FONCTION PUBLIQUE

Fonctionnaires : l’effort de baisse pèsera quasi-exclusivement sur les collectivités

Publié le 12/07/2019 • Par Romain Gaspar • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

AdobeStock_168172984
D.R.
"Seulement" 15.000 suppressions de postes pour l'Etat d'ici à 2022. Le gouvernement abandonne son objectif de 120 000 postes en moins. La baisse des effectifs reposera donc quasi-exclusivement sur les collectivités locales avec plus de 70 000 suppressions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Emmanuel Macron traîne comme un boulet aux pieds sa promesse de suppression de 120 000 postes de fonctionnaires (50 000 dans la fonction publique d’Etat et 70 000 dans la fonction publique territoriale) sur le quinquennat. Selon une information des Echos, le gouvernement aurait abandonné son objectif pour une diminution de 15 000 postes uniquement pour l’Etat. L’objectif reste néanmoins inchangé pour les collectivités locales.

Ce renoncement n’est qu’une demi surprise puisqu’à la fin du mois d’avril, après six mois de revendications des gilets jaunes, le président de la République avait ouvert la porte à l’abandon du seuil de 120 000 fonctionnaires. « Au vu de cette sortie du grand débat, il faut être réaliste » et « voir si c’est tenable », avait expliqué le chef de l’Etat lors de sa conférence de presse.

Les demandes de services publics de proximité et le mouvement des gilets jaunes auront eu raison de la promesse d’Emmanuel Macron. Il faut dire que la baisse n’avait atteint que 6 000 postes en deux ans !

Pas de changement pour les collectivités locales

Pour les collectivités, pas d’éclaircie en vue. L’exécutif  maintiendrait l’objectif assigné de 70 000 suppressions d’ici 2022. Le succès des contrats Etat-collectivités ainsi que le retour des marges de manœuvre des communes, EPCI, départements et régions, selon le dernier rapport de la Cour des comptes, auraient fini par convaincre le gouvernement. Pour 2020, Bercy n’a pas encore fait connaître ce qu’il visait, mais l’effort devrait donc rester limité.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Simplifier et renforcer votre relation avec les citoyens grâce aux plateformes numériques !

de Les webinaires de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonctionnaires : l’effort de baisse pèsera quasi-exclusivement sur les collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement