Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Open data

Nevers construit un data lake et reprend la main sur ses données

Publié le 12/07/2019 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : Régions

data-lake-numerique-donnee-souverainete
D.R.
Gênées par le fonctionnement en silos de logiciels métiers qui entravaient leur démarche d’open data, l’agglo et la ville de Nevers sont parties à la (re)conquête de leurs données.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’agglo et la ville de Nevers se sont lancées dans une expérimentation ambitieuse : créer un data lake et reprendre la main sur leurs données, comme l’a repéré le JDN.

« Les logiciels de nos éditeurs ont été conçus il y a plusieurs années. Ils n’étaient pas développés pour pouvoir échanger des données avec d’autres logiciels, ou pour les extraire. C’est devenu un réel problème pour nous », explique à La Gazette Stéphane Bernier, DSI de la Ville de Nevers, qui travaille en lien avec François-Paul Ivart, DSI de Nevers agglomération (Nièvre, 13 communes – 69 700 habitants pour l’agglo et 33 235 pour Nevers).

Récupérer les données, les stocker, puis les publier en open data

Face à ce fonctionnement obsolète, la collectivité a décidé de faire appel à une startup québécoise, IS Data Solutions. L’objectif, pour 12 000 euros, est d’extraire « certains jeux de données identifiés des logiciels métiers, les stocker dans un data lake (1) et les publier de façon automatique en open data sur le portail data.gouv.fr », détaille Stéphane Bernier.

Depuis le début de l’année, les jeux de données suivants ont donc été soumis avec succès à cet exercice :

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nevers construit un data lake et reprend la main sur ses données

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement