Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Labo des start-up] Mobilité

Le transport collectif à la demande dopé par l’intelligence artificielle

Publié le 26/07/2019 • Par Christine Berkovicius • dans : France

Man calling roadside emergency after car accident
adobe stock
Pour rationaliser le transport à la demande, la start-up Padam dispose d'un atout maître : l'intelligence artificielle. Grâce à un algorithme, il est possible d’ajuster en temps réel le trajet des minibus à la demande des usagers. L'objectif est de desservir efficacement les zones peu denses des agglomérations, d'assurer un service de transport de nuit, etc. Toutefois, le service ne doit pas servir de prétexte à la suppression de lignes de bus, mais conduire à repenser la globalité des transports en commun.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Uber a révolutionné le monde des taxis. Padam en fera-t-il de même pour les bus ? C’est en tout cas l’un des principaux axes de travail de cette start-up parisienne qui ambitionne de transformer en profondeur l’organisation des transports en commun en modernisant le transport à la demande, pour le rendre plus efficace et moins cher. L’intérêt est notamment de pouvoir desservir efficacement des zones peu denses, à la périphérie des agglomérations, où l’acheminement des voyageurs est problématique. En général, la fréquence des bus, quand il y en a, est faible. Et ce service est onéreux par rapport au nombre de clients transportés, le tout pour un résultat qui, finalement, ne satisfait personne.

Autres usages possibles de la solution proposée par Padam, jouer le rôle d’un service de bus de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Collectivités : comment aider les entreprises en cette période de crise

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le transport collectif à la demande dopé par l’intelligence artificielle

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement