Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

Affectations et mobilités : 12 solutions contre le manque de fonctionnaires d’Etat

Publié le 11/07/2019 • Par Louis Gohin • dans : Documents utiles, France, Toute l'actu RH

Businessman with lots of choices
kantver - Fotolia
La Cour des comptes remet en cause les règles d’ancienneté et de classement dans un rapport paru jeudi 11 juillet et portant sur "L'affectation et la mobilité des fonctionnaires de l'Etat". Elle promeut en même temps des possibilités offertes par la loi Fonction publique et préconise de nouveaux outils pour une meilleure gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour changer de région dans la fonction publique d’État, mieux vaut s’y prendre à l’avance… Pourtant, selon un rapport de la Cour des comptes, les affectations et mobilités difficiles ne sont pas une fatalité. Des solutions existent, à condition d’opérer quelques changements, estime la Cour, qui précise que « c’est la première fois qu’elle publie une synthèse sur les règles et les pratiques mises en œuvre pour affecter les fonctionnaires de l’État, que ce soit à l’occasion de  leur  première  affectation  ou  lors  des  mobilités  ultérieures ».

Pour plus de concours à affectation locale

Pour mesurer l’importance de la question, la Cour rappelle en introduction que « chaque année, environ 40 000 fonctionnaires d’État sont recrutés et 150 000 connaissent une mobilité géographique. Les mobilités spontanées se font au détriment des zones peu attractives et la place accordée à l’ancienneté et au classement dans les règles d’affectation est trop importante ».

Les demandes sont beaucoup plus nombreuses pour prendre un poste dans l’Ouest ou dans le Sud que dans les autres régions. Selon la Cour des comptes, il faut commencer par rendre plus attractives celles qui manquent de fonctionnaires. Par exemple, il serait possible de réformer l’indemnité de résidence. L’institution recommande également de tirer parti des

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Affectations et mobilités : 12 solutions contre le manque de fonctionnaires d’Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement