Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Ressources humaines

Comment rendre les métiers de l’aide et du soins plus attractifs

Publié le 29/01/2021 • Par Solange de Fréminville • dans : A la Une santé social, Métier et carrière santé social

personnel hôpital solidarité
Copyright: tel.8033-6855507
La crise sanitaire a accru le manque d’attractivité des métiers de l’aide et du soin à la personne, les difficultés à fidéliser le personnel, l’absentéisme… Pour répondre à ces enjeux, il est possible d’améliorer de pair les conditions de travail et la qualité des soins ou de l’accompagnement en impliquant les salariés, sans oublier de coopérer avec les acteurs du territoire. Avec des résultats probants.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Pénurie de candidats, turn-over, augmentation de l’absentéisme pour raisons de santé… Dans le secteur de l’aide et du soin à la personne, « l’épidémie de Covid-19 a accentué des problèmes anciens », estime Françoise Verdier, chargée de mission de l’agence régionale d’amélioration des conditions de travail (Aract) Occitanie. En cause, les contraintes physiques, l’intensification du travail, la pression temporelle, les glissements de tâches, le manque de reconnaissance, etc., qui engendrent de l’épuisement et des tensions entre collègues. Un cercle vicieux, car « plus on est tendu psychiquement, moins on est en bonne condition pour endurer les efforts physiques », commente Carole Gayet, pilote de la thématique « Aide et soins à la personne » à l’Institut national de recherche et de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment rendre les métiers de l’aide et du soins plus attractifs

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement