logo
DOSSIER : Quand les services publics s’en vont
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/630365/maisons-de-services-au-public-pourquoi-il-faut-faire-mieux/

SERVICES PUBLICS
Maisons de services au public : pourquoi il faut faire mieux
Brigitte Menguy, Delphine Gerbeau | Dossiers d'actualité | France | Publié le 15/07/2019 | Mis à jour le 09/07/2019

Lancées en 2014, les maisons de services au public ne satisfont plus les usagers. Disparité de services proposés selon les territoires, manque cruel de formation des agents… le gouvernement entend leur redonner un nouveau souffle.

Une maison « France services » par canton, « un lieu où serait regroupé l’accueil pour le public de services de l’Etat. Mais on propose aux collectivités locales d’y être aussi présentes et à tous les opérateurs ». C’est ce qu’a annoncé le président de la République le 25 avril, à l’issue du grand débat national. Une proposition un peu surprenante, dans la mesure où les MSAP existent déjà, et sont majoritairement portées par les collectivités et les associations.

En 2014, le gouvernement a en effet relancé les réseaux de services publics, en créant la labellisation « MSAP », et en associant La Poste, qui s’engage alors à transformer 500 bureaux de poste en MSAP. Trois ans plus tard, l’engagement a bien été tenu, mais le réseau de ces structures souffre d’une grande ...

CHIFFRES CLES

  • 1 339 structures labellisées « maisons de services au public » en mars 2019, dont 500 maisons portées par La Poste, les autres le sont par les collectivités territoriales ou des structures associatives, comme les centres communaux d’action sociale.
  • 2,6 millions de visiteurs ont été accueillis dans les MSAP en 2018.
  • 2 000 structures, soit une maison par canton pour 2022, selon l'annonce d'Emmanuel Macron

(Source : CGET, 2019).


POUR ALLER PLUS LOIN