Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Services publics

Maisons de services au public : pourquoi il faut faire mieux

Publié le 15/07/2019 • Par Brigitte Menguy Delphine Gerbeau • dans : Dossiers d'actualité, France

Langres, les grands travaux / Le renouveau
Corinne Rozotte / Light Motiv
Lancées en 2014, les maisons de services au public ne satisfont plus les usagers. Disparité de services proposés selon les territoires, manque cruel de formation des agents… le gouvernement entend leur redonner un nouveau souffle.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Quand les services publics s’en vont

Une maison « France services » par canton, « un lieu où serait regroupé l’accueil pour le public de services de l’Etat. Mais on propose aux collectivités locales d’y être aussi présentes et à tous les opérateurs ». C’est ce qu’a annoncé le président de la République le 25 avril, à l’issue du grand débat national. Une proposition un peu surprenante, dans la mesure où les MSAP existent déjà, et sont majoritairement portées par les collectivités et les associations.

En 2014, le gouvernement a en effet relancé les réseaux de services publics, en créant la labellisation « MSAP », et en associant La Poste, qui s’engage alors à transformer 500 bureaux de poste en MSAP. Trois ans plus tard, l’engagement a bien été tenu, mais le réseau de ces structures souffre d’une grande ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Maisons de services au public : pourquoi il faut faire mieux

Votre e-mail ne sera pas publié

Nas

15/07/2019 01h27

Penser qu’un seul agent puisse être suffisamment formé afin de répondre à TOUTES les demandes du service public est une forme de mépris sans nom des compétences et spécificités exercées chaque jour par chacun des agents du service public détruit et remplacé… Ou alors c’est d’une méconnaissance totale de la réalité de terrain… Ou alors c’est une stratégie politique digne des dénonciations de Chomsky. Il faudrait arrêter de prendre les gens pour des jambons. A l’avenir une seule personne pourra donc s’occuper de votre dossier concernant vos impôts, votre retraite, votre sécu, vos allocations, votre chômage, et accessoirement elle fera coiffeur aussi ou dentiste, ou jongleur !!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement