Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Petite enfance

Hausse des participations familiales en crèche : un sale coup pour les maires

Publié le 05/07/2019 • Par Michèle Foin • dans : France

Santiago Nunez / Adobestock
Une circulaire de la Cnaf impose une augmentation du barème familial des crèches au 1er septembre 2019, puis au 1er janvier 2020, à six mois des élections municipales.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

C’est une décision qui est tombée sans crier gare, au détour d’une circulaire de la Cnaf sortie le 5 juin 2019, votée par le conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), sur proposition de la commission d’action sociale : l’augmentation annuelle de 0,8 % du taux de participation familiale aux établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) entre 2019 et 2022. Une décision applicable dès le 1er septembre 2019, avec un délai de montée en charge de deux mois, puis, par la suite, au 1er janvier de chaque année.

Certes, le barème n’a pas évolué depuis 2002, comme le rappelle Vincent Mazauric, directeur général de la Cnaf, dans cette circulaire. Il n’empêche que cela ne pouvait tomber plus mal étant donnée la proximité des élections municipales. « Augmenter ce barème par deux fois juste avant les élections municipales, c’est faire preuve d’un total manque de considération pour les problématiques des élus ! Les familles ne vont pas aller chercher d’où vient l’augmentation », s’étrangle Elisabeth Laithier, co-présidente de la commission petite enfance de l’Association des maires de France (AMF), et adjointe au maire de Nancy, en charge de la petite enfance.

Problèmes techniques insolubles

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Hausse des participations familiales en crèche : un sale coup pour les maires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement