Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[INTERVIEW] FINANCES

Chantal Cutajar : « Des associations sont utilisées pour financer le terrorisme »

Publié le 04/07/2019 • Par Clémence Villedieu • dans : A la Une finances, Actu experts finances

Chantal Cutajar
Twitter @CHANTALCUTAJAR
L’adjointe à la ville de Strasbourg et directrice générale du Collège européen des investigations financières et analyse financière criminelle (Ceifac), décrypte les principales recommandations du dernier rapport annuel de Tracfin. Elle explique que les élus locaux pourrait faire l’objet d’une vigilance renforcée de la part des établissements financiers.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les élus locaux seront-ils bientôt dans la ligne de mire de Tracfin ? Le renforcement des obligations de contrôle à destination des élus font partie des recommandations de l’organisme du ministère de l’Économie et des Finances, chargé de la lutte contre la fraude, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, dans son dernier rapport annuel. Chantal Cutajar apporte son éclairage d’expert à la Gazette des communes.

La directive de 2015 relative à la prévention du système financier aux fins de blanchiment complète la notion de personnes politiques exposées. Les élus locaux ne sont donc pas concernés, n’est-ce pas ?

En effet, la notion de personne politique exposée ne prend pas en compte les élus locaux. Pour autant, les établissements financiers ont une obligation ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Chantal Cutajar : « Des associations sont utilisées pour financer le terrorisme »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement