logo
DOSSIER : Quand les services publics s’en vont
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/629262/a-falaise-la-maternite-est-partie-les-parents-restent/

[REPORTAGE] QUAND LE SERVICE PUBLIC S'EN VA (9/10)
A Falaise, la maternité est partie, les parents restent
Catherine Maisonneuve | Actu expert santé social | France | Publié le 08/07/2019 | Mis à jour le 03/07/2019

La maternité de Falaise a été la troisième à fermer dans le Calvados, en septembre 2015. Un centre périnatal de proximité a pris le relais pour l’avant et l’après-accouchement.

Premier employeur de la ville avec près de 800 agents et médecins, le CH a fermé les portes de sa maternité fin septembre 2015, sur décision de l’agence régionale de la santé (ARS). Elle a été transférée à Argentan, dans l’Orne, à 19 kilomètres.

Dans un baroud d’honneur, 300 manifestants étaient descendus dans la rue le 11 juillet, du personnel surtout, quelques élus et des mères qui avaient accroché à la grille de l’hôpital un petit pyjama tagué du prénom et de la date de naissance de leur bébé. Un symbole… Après celles de Vire et de Cricquebœuf, la maternité de Falaise a été la troisième à fermer dans le Calvados.

Sécurité des soins

Eric Macé, maire (SE) et président du conseil de surveillance du centre hospitalier, le résume aujourd’hui, version état civil : « Depuis, notre code officiel ...

CHIFFRES CLES

  • 28 septembre 2015 : fermeture de la maternité, transférée au centre hospitalier d’Argentan (Orne).
  • 5 600 consultations au centre périnatal de proximité en 2018.  Après une montée en charge sur 2016, l’activité est stable depuis deux ans.
  • 498 maternités en 2016 en France métropolitaine, 814 en 1996 (Drees).


POUR ALLER PLUS LOIN