Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[reportage] quand le service public s'en va (9/10)

A Falaise, la maternité est partie, les parents restent

Publié le 08/07/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

FALAISE-entree-centre-hospitalier
V. Meigne / La Gazette
La maternité de Falaise a été la troisième à fermer dans le Calvados, en septembre 2015. Un centre périnatal de proximité a pris le relais pour l’avant et l’après-accouchement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Quand les services publics s’en vont

Quasiment rasée lors de la bataille de Normandie en 1944, Falaise est une ville résiliente. La mémoire y est un moteur à deux temps : le Moyen Âge et la seconde guerre mondiale.

Devant l’hôtel de ville, la fière statue équestre de Guillaume le Conquérant voisine avec un vieux char Sherman décoré par le pochoiriste Jef Aérosol, à l’entrée du nouveau musée mémorial. Et au pied de l’imposant château médiéval, l’austère façade du centre hospitalier (CH) témoigne de l’architecture de la reconstruction.

Premier employeur de la ville avec près de 800 agents et médecins, le CH a fermé les portes de sa maternité fin septembre 2015, sur décision de l’agence régionale de la santé (ARS). Elle a été transférée à Argentan, dans l’Orne, à 19 kilomètres.

Dans un baroud d’honneur, 300 manifestants étaient ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Falaise, la maternité est partie, les parents restent

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement