Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

Projet de loi énergie-climat : les députés sont-ils allés assez loin ?

Publié le 02/07/2019 • Par Olivier Descamps • dans : actus experts technique, France

Assemblée Nationale
Richard Ying et Tangui Morlier via Wikimedia commons 3.0
Voté en première lecture à l'Assemblée nationale le vendredi 28 juin, le projet de loi énergie-climat renforce plusieurs objectifs de transition écologique. À l’exception de la fermeture des centrales électriques à charbon programmée avant 2022, il donne toutefois l’impression de renvoyer à plus tard les décisions fortes, comme l’obligation de travaux pour les propriétaires de passoires thermiques.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

On est loin de la petite loi énergie présentée en février dernier. Le texte voté par l’Assemblée nationale vendredi 28 juin a pris un léger embonpoint. Comme convenu puisqu’il s’agit de sa raison d’être, il reporte à 2035 la date à laquelle la production d’électricité d’origine nucléaire ne devra plus dépasser 50 % du mix. En contrepartie, il fournit un cadre légal à la fermeture anticipée des quatre dernières centrales charbon. Il renforce aussi l’objectif de décarbonation de l’économie et crée officiellement le Haut Conseil pour le climat qui vient de rendre son premier rapport. Il s’attaque enfin à de multiples questions comme la lutte contre la fraude chez les professionnels des certificats d’économie d’énergie ou l’éradication des passoires thermiques.

L’ambition de la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’adresse, outil de connaissance des territoires et levier d’efficacité des politiques publiques

de La Poste Solutions Business

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Projet de loi énergie-climat : les députés sont-ils allés assez loin ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement