Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Migrants

Les associations interpellent l’Etat sur les exilés à la rue

Publié le 27/06/2019 • Par Rouja Lazarova • dans : France

migrants-immigration-UNE
Noborder Network / Flickr CC BY 2.0
Plus d’une cinquantaine d’associations et de collectifs de citoyens signent un manifeste national « En finir avec les situations inhumaines d’errance et de campements en France ». Ils souhaitent interpeler les pouvoirs publics sur l’augmentation du nombre de personnes exilées dans les rues et les situations critiques qu’elles affrontent.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le premier constat des représentants d’associations, venus présenter à la presse leur manifeste, est sans appel : une augmentation certaine de demandeurs d’asiles voire de réfugiés parmi les sans abris sur tout le territoire national. « Le constat est implacable – moins d’un demandeur d’asile sur deux est accueilli dans le dispositif national d’accueil (DNA) prévu à cet effet », souligne Florent Gueguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarités (FAS).

Toutes les régions concernés

Selon les remontées de terrain des associations, le nombre de personnes exilées qui vivent dans la rue, en campement ou en squat a augmenté sur l’ensemble du territoire national, notamment dans les métropoles de Paris, Nantes, Strasbourg, Toulouse, Bordeaux, Lille. Ces personnes seraient environ ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les associations interpellent l’Etat sur les exilés à la rue

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement