Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

GPS&O : sortie de crise en vue après le protocole financier annulé ?

Publié le 26/06/2019 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Régions

Dialogue qui ne tient qu'à un fil
Kelly Marken/Adobestock
De deux maux, la communauté urbaine des Yvelines GPS&O entend choisir le moindre. Les élus des 73 communes sont appelés à choisir entre deux versions d’une solution dont l’impact financier sera déterminant. Au détriment des maires qui avaient obtenu l’annulation des attributions de compensation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Retour de bâton ! La sortie de crise qui agite Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) depuis trois ans sera plus rapide qu’imaginée, mais pas celle qu’escomptaient les maires ayant obtenu du tribunal administratif de Versailles l’annulation du protocole général financier

Remise à plat complète

En décidant d’aller au-delà de la seule annulation des attributions de compensation 2016, l’exécutif de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) s’apprête à présenter aux 129 élus communautaires une remise à plat de l’ensemble des mécanismes de solidarité et pas uniquement des attributions de compensation (AC).

Un choix très politique, que la majorité de Philippe Tautou (LR) justifie par l’application « du principe de solidarité, colonne vertébrale de la fusion. » Tandis que que les ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

GPS&O : sortie de crise en vue après le protocole financier annulé ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement