Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

[REPORTAGE] QUAND LE SERVICE PUBLIC S'EN VA (8/10)

A Cemboing, la baisse de la population a eu raison de l’école

Publié le 01/07/2019 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France

Cemboing-ecole
C. Rozotte / Divergence
« La Gazette » vous propose une série de reportages pour rendre compte de la réalité du recul des services publics. Cette semaine, direction Cemboing, où le regroupement pédagogique intercommunal a fermé à la rentrée 2018, faute d’effectifs. Les enfants sont désormais scolarisés à Jussey, où un pôle éducatif est en train de sortir de terre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Quand les services publics s’en vont

La classe où Adrien Quinet, instituteur, donnait cours aux CE2, CM1 et CM2 de Cemboing (183 hab., Haute-Saône) semble figée dans le temps. Des coloriages égayent encore les fenêtres, les placards abritent toujours peluches, mappemondes et autres trésors, et un petit sac est encore accroché à une patère du vestibule.

Pour y accéder, on peut passer par la salle de réunion de la mairie, qui a accueilli pendant les deux dernières années la restauration scolaire, puis traverser la cour et monter une volée de marches où tout le monde posait pour la traditionnelle photo de classe.

Maïwenne et Louise auraient dû y avoir classe, mais elles sont désormais scolarisées en CE2 à Jussey, commune voisine de 1 600 habitants, dans deux classes différentes. La baisse démographique a eu raison de leur ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Cemboing, la baisse de la population a eu raison de l’école

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement