Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Loi mobilités

« Nous allons donner des financements pérennes aux ‘intercos pauvres’ »

Publié le 25/06/2019 • Par Arnaud Garrigues • dans : actus experts technique, France

Bruno2
Bruno Millienne
Le député Bruno Millienne (Modem) est l'un des 8 rapporteurs à l'Assemblée nationale du projet de loi d'orientation sur les mobilités. Dans une interview à bâtons rompus, il revient sur les principaux apports des parlementaires à ce texte et sur les enjeux de la commission mixte paritaire cruciale qui se tiendra le 10 juillet prochain.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quels ont été les principaux apports des parlementaires sur le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) ?

Je dois dire que le travail des sénateurs (1) a été remarquable. D’ailleurs, à l’Assemblée, nous avons gardé une grande partie de dispositions qu’ils avaient introduites, et notamment une très importante : le contrat opérationnel de mobilité, signé entre une région et les autorités  organisatrices de la mobilité locales et auquel les départements pourront  s’associer. A la première lecture de la loi telle qu’elle avait été présentée au Sénat, je m’étais déjà étonné auprès du ministre des Transports de leur disparition (2) : c’est bien de vouloir réaffirmer le rôle de chef de file de la région, mais si vous ne leur donnez pas les moyens de contrôler que les choses se ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Nous allons donner des financements pérennes aux ‘intercos pauvres’ »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement