Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Lutte contre l'exclusion

Mobilisation des territoires pour construire un numérique inclusif

Publié le 24/06/2019 • Par Alexandra Caccivio • dans : Actu expert santé social, France

inclusif-numerique-bfc-une
Twitter Véronique Massé
La caisse des dépôts a mobilisé cinq millions d’euros pour financer des projets de « hubs territoriaux pour un numérique inclusif ». L’objectif : coordonner et améliorer l’action des associations, des entreprises ou des collectivités locales en matière de médiation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Treize millions de Français sont aujourd’hui éloignés du numérique. La moitié d’entre eux ne se connecte jamais à internet. L’autre moitié, si elle se connecte, reste mal à l’aise – à tel point, par exemple, qu’elle ne réalise aucune démarche administrative en ligne.

Les initiatives nationales ou locales, par des acteurs comme Emmaüs Connect, la Ligue de l’enseignement ou encore les conseils départementaux, n’y changent rien. L’offre de médiation n’est ni suffisante, ni suffisamment coordonnée pour pouvoir répondre aux besoins croissants des citoyens en matière de formation.

La principale raison : elle repose essentiellement sur le recours à des bénévoles, à des contrats aidés ou à des jeunes en service civique qui ne sont pas – ou que très peu – formés à l’accompagnement des personnes en ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Mobilisation des territoires pour construire un numérique inclusif

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement