Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Rallye d’Alsace : Strasbourg veut une course « zéro carbone »

Publié le 15/04/2011 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Les collectivités alsaciennes déroulent le tapis rouge pour conserver « leur » rallye de Championnat du monde. Suite à l’énorme succès populaire de l’édition 2010, le soutien financier des collectivités est accru pour l’édition 2011 (1,44 million d’Euros, soit 0,15 million de plus que l’an passé). Mais la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) a demandé à ses partenaires de colorer en vert le tapis de bienvenue de l’épreuve française du championnat du monde des Rallyes en visant le premier rallye « zéro carbone ».

Jacques Bigot, président de la CUS, a en effet analysé le bilan carbone de l’édition 2010 du rallye, constatant que les 2.700 tonnes de rejets de CO 2 devaient, au minimum, être compensées.
Il a écrit dans ce sens à ses collègues co-financeurs :

  • région, 
  • départements du Bas et du Haut-Rhin, 
  • villes de Mulhouse, Colmar et Haguenau, 
  • ainsi qu’à l’organisateur de la compétition, 
  • la Fédération française de sport automobile (FFSA), 

« qui devrait initier ou soutenir des projets permettant d’économiser des émissions de CO2, à hauteur des émissions » de l’épreuve.

Moins mauvais pour la planète que Roland-Garros

La démarche est originale à plus d’un titre : le rallye de France-Alsace est la première épreuve mondiale à disposer d’un bilan carbone, qui la fait apparaître moins mauvaise pour la planète que, par exemple, Roland-Garros.
Une éventuelle stratégie de compensation serait une autre première. Pour Jacques Bigot, « le rallye de France – Alsace a l’opportunité d’affirmer encore la responsabilité environnementale et climatique de ses organisateurs et partenaires, en démontrant que d’un événement populaire à grand succès, on peut aussi faire un événement exemplaire et écologiquement vertueux ». Reste à savoir si cette démarche sera de nature à calmer la colère des écologistes, qui restent mobilisés contre le soutien public offert cet événement.

L’édition 2011 du Rallye de France-Alsace se déroulera du 29 septembre au 2 octobre sur un tracé presque entièrement situé en Alsace, en abandonnant l’incursion mosellane de Bitche.

Régions

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rallye d’Alsace : Strasbourg veut une course « zéro carbone »

Votre e-mail ne sera pas publié

Jean Jacques

18/04/2011 03h27

Alors là ! je trouve que Monsieur le Pdt de la CUS est en bonne place pour remporter le Grand Prix de la Tartufferie Green Washing « zéro carbone »

Bravo l’Alsace ! elle est sur la bonne voie !

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement