Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Smart city

« Les données de la smart city sont aussi des biens de service public » – Schéhérazade Abboub, avocate

Publié le 27/06/2019 • Par Brigitte Menguy Romain Mazon • dans : Actu juridique, France

business smart city.internet connection.social concept
apinan - Fotolia
Pour fonder juridiquement la propriété publique des données produites par les smart cities, l’avocate Schéhérazade Abboub, du cabinet Parme, affirme qu’elles sont des biens indispensables et nécessaires à la continuité du service public.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quels sont les modèles de contrat dans la smart city ?

On doit partir de ce qui a été fait et qui marche bien, comme les marchés publics globaux de performance. Ils sont fortement utilisés car ils partent tous d’un cœur « éclairage public ». On se rend d’ailleurs bien compte que finalement, les premiers pas de la smart city se font dans l’énergie. Le deuxième contrat, appliqué par exemple par la communauté de communes du Pays Haut Val d’Alzette, c’est le partenariat d’innovation.

Bien que non adapté à l’éclairage public, il peut être très adapté pour la création d’une plateforme numérique, ou un « super logiciel de gestion de la ville ». Car ce modèle repose sur une innovation sur mesure  coconstruit avec l’opérateur privé. Or, la problématique des collectivités, c’est d’avoir des ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les données de la smart city sont aussi des biens de service public » – Schéhérazade Abboub, avocate

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement