Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fiscalité locale

La réforme de la taxe d’habitation ne devrait pas aggraver les inégalités territoriales

Publié le 21/06/2019 • Par Romain Gaspar • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

AdobeStock_19742450_Felix Jork
Felix Jork / Adobe Stock
Depuis 30 ans, faute de réévaluations régulières, une partie de l’assiette des impôts locaux est devenue très inégalitaire. Un constat dévoilé, en pleine réforme de la fiscalité locale, dans une étude sur une durée de 30 ans menée par la Banque Postale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les réformes de la fiscalité locale s’enchaînent et pourtant les inégalités entre les territoires se creusent. « En France depuis trente ans, la réforme de la fiscalité locale est permanente », ironise Luc-Alain Vervisch, directeur des études de La Banque Postale Collectivités Locales. Selon la banque qui a publié jeudi 20 juin une étude très complète sur 30 ans d’évolution de la fiscalité locale, ces inégalités s’expliquent en partie par la non-révision des valeurs locatives et une diversité des contribuables très variable d’un territoire à l’autre.

La taxe d’habitation, une taxe en sursis qui a peu augmenté depuis 2011

Considérée comme inégalitaire notamment en raison de son assiette, la taxe d’habitation sera supprimée pour 80% des foyers par le gouvernement à partir de 2021 et pour ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La réforme de la taxe d’habitation ne devrait pas aggraver les inégalités territoriales

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement