logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/627605/des-metiers-en-tension-dans-la-territoriale/

EMPLOI
Des métiers en tension dans la territoriale
Gaëlle Ginibrière | A la Une RH | Actu Emploi | France | Toute l'actu RH | Publié le 21/06/2019 | Mis à jour le 24/06/2019

EXCLUSIF. L’enquête menée à partir des bilans sociaux des centres de gestion montre une baisse légère des effectifs entre 2014 et 2016, ainsi que des difficultés de recrutement.

Le nombre d’agents territoriaux a connu deux années consécutives de baisse. C’est l’un des enseignements du 8panorama de l’emploi territorial. Cette étude, menée par le centre interdépartemental de gestion de la grande couronne d’Ile-de-France pour la commission « emploi » de l’ANDCDG, s’appuie sur les bilans locaux de 91 CDG.

Forte de 1 885 820 agents, la FPT accuse une diminution de 0,5 point de ses effectifs entre 2014 et 2016 (voir aussi la carte ci-dessus pour l’évolution sur une année, entre 2015 et 2016). Cette évolution s’explique par la réduction du nombre de contrats aidés et se concentre dans les communes et les départements (respectivement – 2 % et – 4 %). Les établissements intercommunaux et les régions continuent quant à eux de voir progresser le nombre de leurs agents (respectivement + 9 % et + 6 %, notamment du fait des réorganisations territoriales). Tous les territoires ne suivent d’ailleurs pas la même tendance. Les régions touristiques, qui nécessitent davantage de services publics, enregistrent une hausse de leurs effectifs.

Période préélectorale

Notable, cette tendance à la baisse pourrait cependant ne pas durer. « Au niveau de notre association, nous observons une relative baisse des effectifs jusqu’en 2017 mais, à partir de 2018, certaines collectivités ont renoué avec une croissance. C’est un effet classique de la période préélectorale qui risque de se poursuivre jusqu’en 2020 », souligne Patrick Coroyer, président de l’Association ...

REFERENCES


CHIFFRES CLES

  • 54 % des agents territoriaux sont employés par les communes

    16 % par les établissements intercommunaux,

    15 % par les conseils départementaux

    5 % par les conseils régionaux.

    + 27 % : telle est l’évolution du nombre d’offres d’emploi publiées par les CDG entre 2014 et 2017. Un phénomène lié au renouvellement des contractuels déjà en poste, mais aussi aux difficultés de recrutement touchant certains métiers.


POUR ALLER PLUS LOIN