Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Action sociale des départements : les contrats financiers respectés

Publié le 20/06/2019 • Par Rouja Lazarova • dans : France

budget-contraint
AdobeStock
L’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (ODAS) a présenté le 20 juin les résultats de son enquête annuelle sur les dépenses des départements en matière d’action sociale. Si elles ont été maîtrisées, c’est souvent au détriment de la prévention ou de l’insertion.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Même s’ils l’avaient refusée en masse, les départements ont joué le jeu de la contractualisation financière avec l’Etat : en 2018, leur dépense nette d’action sociale a augmenté de 1,3%, pas loin du sacro-saint 1,2% imposé par les contrats de Cahors. « L’augmentation la plus faible observée depuis plusieurs années », remarque Didier Lesueur, directeur général de l’ODAS. En 2018, la dépense nette d’action sociale des départements de la France métropolitaine s’élève donc à 37,9 milliards d’euros alors que la charge nette (une fois déduites les contributions de l’Etat pour les allocations) est de 29,5 milliards d’euros. « Les départements ont fait des efforts de gestion pour maîtriser leurs dépenses, bien antérieurs aux contrats de Cahors » a cependant souligné Pierre Monzani, préfet et ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Action sociale des départements : les contrats financiers respectés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement