Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[reportage] quand le service public s'en va (7/10)

Le jour où Lamarche a pris le relais de la poste

Publié le 25/06/2019 • Par Gabriel Zignani • dans : Dossiers d'actualité, France, Régions

Une femme passe devant l'ancienne poste de Lamarche le 14 mai 2019.
Une femme passe devant l'ancienne poste de Lamarche le 14 mai 2019. S. BOZON / LA GAZETTE DES COMMUNES
"La Gazette" vous propose une série de reportages pour rendre compte de la réalité du recul des services publics. Cette semaine : direction Lamarche, commune qui a pris en charge le service postal il y a deux ans et demi, en ouvrant une agence communale. La majorité des gens ne voient pas la différence avec les services rendus du temps de l’ancien bureau de poste.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Quand les services publics s’en vont

Il ne faut pas s’y tromper. Si l’inscription « bureau de poste » apparaît toujours, certes de manière estompée, sur la façade de l’imposante bâtisse située derrière la mairie de Lamarche, commune vosgienne d’un peu moins de 1 000 habitants, le lieu est désert depuis plusieurs années. Mais, visiblement, tout le monde ne le sait pas encore…

A commencer par cette dame qui tente d’entrer dans le bâtiment. Quand Daniel Vagné, ancien artisan boulanger et maire (DVG) de Lamarche depuis 2001, interpelle cette habitante d’une commune voisine venue récupérer un recommandé, elle avoue « ne pas être au courant » de cette fermeture.

Elle n’a pas non plus connaissance de l’existence d’une agence postale communale, pourtant opérationnelle depuis deux ans et demi à la place du bureau de poste historique. « Un responsable est venu nous voir il y a trois ans pour nous informer de la fermeture, et pour nous demander de prendre la compétence », raconte le maire. Ce que la municipalité a fait, en ouvrant, en novembre 2016, une agence postale communale.

Baisse des volumes

« Il faut avouer que le fonctionnement de l’ancien bureau de poste était lamentable. Celui-ci était souvent fermé et nous n’étions prévenus que le jour même. Nous devions aller coller les affiches pour le faire savoir… » confie Agnès Thévenet, directrice générale des services de Lamarche.

La commune n’a pas été la seule à faire le choix d’une agence. Rien que dans les Vosges, depuis 2013, le nombre de bureaux de poste a chuté de 76 à 63, tandis ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’adresse, outil de connaissance des territoires et levier d’efficacité des politiques publiques

de La Poste Solutions Business

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le jour où Lamarche a pris le relais de la poste

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

26/06/2019 11h08

Je connais même une commune qui dans un premier temps avait accepté d’ouvrir une agence sur une partie de la commune. Quelques temps plus tard elle a transféré cette fonction au tabac-journaux géré par un privé.
Sans faire de politique, le maire de cette commune se dit favorable au maintien des services publics!

Bougon 49

27/08/2019 01h55

Tout ce qu’on déteste dans la Gazette est rassemblé dans cet article signé Gabriel Zignani.
Alors pour réussir à établir un consensus, on est prêt à s’arranger des faits soi-disant issus du terrain ?
Ce seraient donc être « bougon » que de déplorer l’inexistence dans les agences communales de services financiers. Et tout le monde s’y retrouverait finalement ? Mais ces agences postales n’offrent pas le quart des services des bureaux de poste et sont précisément la marque de l’abandon du service postal en zone rurale ! Et que dire de l’installation des centres de traitement du courrier qui ont vidé les ex-bureaux de leur activité de distribution et de concentration ? De la disparition des boîtes jaunes et des levées du courrier rompant avec le ramassage quotidien ou exigeant un dépôt avant 9 heures du matin pour un départ le jour même ?

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement