Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

Le déploiement des Groupes de partenariat opérationnel inquiète les collectivités

Publié le 24/06/2019 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Police municipale Evry PM
© Bertrand Holsnyder
Le gouvernement déploie depuis le printemps, sans aucune concertation ni communication, les Groupes de partenariat opérationnel (GPO), bras armés de la Sécurité quotidienne. Inquiets, cadres et élus réclament une clarification des missions de ces GPO.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Grincement de dents parmi les élus et les professionnels. Depuis quelques semaines, le gouvernement déploie en catimini et à marche forcée des Groupes de partenariat opérationnel (GPO), qualifiés de « pierre angulaire » de la Sécurité quotidienne (SQ), nouvelle nomination qui semble se substituer à la Police de sécurité du quotidien (PSQ).

Ce déploiement fait suite à une note de la direction générale de la police nationale (DGPN), datée du 15 avril et transmise via les préfectures aux directions départementales de la sécurité publique (DDSP), qui porte doctrine de la Sécurité quotidienne et appelle à la création de ces fameux GPO. Conformément à ces directives ministérielles, Grenoble, Nantes, Clermont-Ferrand, Brest, Les Mureaux, Saint-Etienne, Saint-Chamond, entre autres, ont déjà créé ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le déploiement des Groupes de partenariat opérationnel inquiète les collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement