Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Les régions à marche forcée sur les manuels numériques

Publié le 26/06/2019 • Par Michèle Foin • dans : France

college-numerique-ecole
Tyler Olson / AdobeStock
Sans garantie d’un usage pédagogique à la hauteur des investissements, des régions ont opté pour les manuels numériques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis deux ans, le numérique est passé au second plan des préoccupations éducatives. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, s’exprime plus sur les craintes qu’il inspire – « fake news », dangers de la collecte de données… – que sur ses avantages. Une réticence qui s’est traduite par un coup d’arrêt du plan numérique à l’école en septembre 2018.

Les régions, elles, ne l’entendent pas de cette oreille. Prises de court par la réforme du lycée lancée tambour battant en 2018, certaines ont décidé de profiter du changement de programmes pour passer aux manuels numériques. « La réforme des programmes scolaires, avec des manuels papier, c’est 300 millions d’euros, un coût impossible à assumer pour les régions », alertait François Bonneau (PS), président délégué de Régions de France, fin août 2018, face à l’encadrement des dépenses. L’acquisition des manuels scolaires a donc pu passer de « dépense de fonctionnement » à « dépense d’investissement ». Or, quitte à investir, autant accélérer la transition vers le numérique. C’est la logique que suivent cinq régions (Grand Est, Ile-de-France, Paca, Occitanie, et Centre – Val de Loire) avec le passage aux manuels numériques à la rentrée 2019, bousculant l’Education nationale dans ses pratiques pédagogiques.

Pétition

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Les préalables à la certification des comptes des collectivités locales

de Experts Comptables

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les régions à marche forcée sur les manuels numériques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement