Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement durable

Le service public forestier s’est-il perdu dans les bois ?

Publié le 19/06/2019 • Par Sylvie Luneau • dans : A la une, actus experts technique, France

paysage-foret_pins
PHOVOIR
L’Office national des forêts (ONF) est au bord du gouffre financier. Pour trouver des solutions, la Fédération nationale des communes forestières s’apprête à publier un manifeste. Un rapport sénatorial est aussi sorti début juin. Mais surtout, depuis des mois, les acteurs attendent un rapport interministériel. Avec une crainte à l’horizon : la privatisation de la gestion forestière.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Changement climatique, eau, biodiversité, bois énergie, la forêt est une clé de la transition écologique. Mais en parallèle, l’Office national des forêts (ONF) est lourdement déficitaire, affichant 360 millions d’euros d’endettement. La situation est tendue depuis des années, avec une multitude de signaux au rouge et des manifestations à répétition des gardes forestiers.

Le contrat d’objectifs 2016-2020 ne sera pas atteint

« Le contrat d’objectif et de performance (COP), que nous avons signé avec l’ONF en 2016, n’est plus un contrat de confiance, car la situation s’est nettement dégradée depuis cette date. Le plafond de déficit de trésorerie a été atteint. Le maillage territorial a été remis en cause : 135 postes sont gelés sur le terrain et la suppression de 226 postes est annoncée pour ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le service public forestier s’est-il perdu dans les bois ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement