Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Tourisme

Un EPCI peut-il être classé en « station classée de tourisme » ?

Publié le 18/06/2019 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Réponse de Bercy : Le classement en station de tourisme constitue une reconnaissance de l’excellence de l’offre touristique sur le territoire d’une commune. Celle-ci doit remplir un ensemble de critères précis et contraignants qui exigent un fort investissement en termes de moyens et d’animation de la filière touristique. Les stations de montagne constituent un cas particulier en ce que le périmètre de la station de sports d’hiver, au sommet d’un massif, est partagée sur le territoire de plusieurs communes. Ce cas très particulier est donc traité de manière dérogatoire par l’article L. 134-3 du code du tourisme qui permet le classement d’un groupement de commune ou d’une fraction d’un tel groupement lorsque le territoire est équipé pour la pratique du ski.

Toutefois, ce dispositif dérogatoire où le classement est accordé à plusieurs communes sur la base d’une demande unique ne peut bénéficier qu’aux seules communes ayant réellement une vocation touristique et apportant à la station une plus-value en termes d’hébergements ou d’équipements touristiques. Il n’y a pas de justification à étendre automatiquement aux autres communes appartenant au même établissement public de coopération intercommunale les avantages liés au classement en station de tourisme, alors qu’elles ne contribuent pas objectivement à la qualité supérieure de la destination.

Dans le cadre d’une demande de classement d’une station intercommunale de tourisme, classement qui n’est à ce jour pas encore intervenu, il convient donc de fixer avec beaucoup de soin le périmètre retenu, afin d’inclure uniquement les communes ayant une vocation touristique dans le cadre de la station de sports d’hiver considérée.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un EPCI peut-il être classé en « station classée de tourisme » ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement