logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/626547/les-effets-de-la-metropolisation-sur-les-politiques-de-lecture-publique/

Les effets de la métropolisation sur les politiques de lecture publique
Hélène Girard | Actualité Culture | Documents utiles | Publié le 01/06/2019 | Mis à jour le 17/06/2019

Dans son mémoire d’étude pour le diplôme de conservateur des bibliothèques (Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques), Marie-Emilia Herbet analyse les modèles de métropolisation à l’œuvre dans le secteur des bibliothèques.

bibliotheques-Blickfang-AdobeStock-UNEL’expérience du fonctionnement en réseau donne aux bibliothèques une longueur d’avance dans le processus de métropolisation. Mais dans son mémoire d’étude [1]  pour le diplôme de conservateur des bibliothèques mis en ligne par l’enssib [1] en mars dernier, Marie-Emilia Herbert montre qu’il ne s’agit pas d’un simple changement d’échelle.

L’auteure décrit un phénomène de métropolisation « récent » et « protéiforme » et en analyse le processus au sein de 19 métropoles, en identifiant opportunités et menaces inhérentes.

« Loin de représenter une menace, la Métropole peut (…) être une source de réflexion féconde pour les bibliothèques en quête d’innovation, mais également soucieuses d’équité et d’inclusion. Lieu de décloisonnement par excellence des pratiques et des publics, la bibliothèque aurait tort de se priver d’un troisième atout, celui du décloisonnement des territoires. »  Telle est l’ultime conclusion de Marie-Emilia Herbert.

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN