Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales en Europe

Autonomie financière en Finlande et Suède : le socle, c’est la confiance (5/10)

Publié le 18/06/2019 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Sweden chocolate coins with Stockholm on blurred background
©olgagorovenko - stock.adobe.com
Cinquième épisode de notre série sur les relations financières entre les Etats européens et leurs collectivités. Aujourd'hui, focus sur la Finlande et la Suède. Caractérisés par une forte autonomie fiscale de leurs collectivités, ces deux pays bénéficient d’une grande confiance des citoyens entre eux et envers leurs institutions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

 

Modèle pour les uns, cliché pour les autres, la Suède (9,9 millions hab.) peut se vanter de disposer d’une situation financière très saine, que la Finlande (5,5 millions hab.) n’a pas à lui envier. Cette partie de la Scandinavie se distingue par une autonomie fiscale très forte, un partage des compétences clairement identifié et une confiance qui fluidifie le dialogue entre tous les niveaux du pouvoir.

La crise a marqué la Suède, mais sorti des années 2009-2010, le drapeau bleu et jaune s’est vite redressé. Un pouvoir central très fort, un échelon régional faible et un pouvoir local très fort caractérisent le pays, dont les collectivités doivent d’abord compter sur elles-mêmes, puisque les dotations et subventions ne représentent que 32 % de leurs recettes, le restent émanant de taxes locales, dont 97 % issus du produit de l’impôt sur le revenu.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Autonomie financière en Finlande et Suède : le socle, c’est la confiance (5/10)

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement