Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Les îlots de chaleur urbains ne sont pas là où on les attend

Publié le 20/06/2019 • Par Isabelle Verbaere • dans : France, Régions

Seul un diagnostic permet d'évaluer l'intensité des îlots de chaleur sur son territoire. Lille métropole a fait réaliser une campagne de mesure aérienne sur 80 kilomètres carrés.
Seul un diagnostic permet d'évaluer l'intensité des îlots de chaleur sur son territoire. Lille métropole a fait réaliser une campagne de mesure aérienne sur 80 kilomètres carrés. ADU - Lille métropole
Cartographier le phénomène d’îlot de chaleur urbain sur son territoire est indispensable pour cibler les enjeux et les besoins d’atténuer localement la surchauffe. Ce phénomène ne se limite pas aux centres-villes des métropoles du sud de la Loire. Il peut concerner tout le territoire métropolitain et des tissus urbains très variés. Peu de données permettent d’évaluer le climat local. Réaliser des mesures de températures est donc essentiel pour poser le diagnostic des îlots de chaleur.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En juillet, les températures devraient être supérieures aux normales saisonnières en métropole, prévoit Météo France. L’été dernier, jusqu’à 67 départements ont été classés en vigilance orange canicule et le sujet des îlots de chaleur urbains (ICU) a refait surface. Ce terme désigne l’écart de température observé entre une agglomération et son environnement périphérique moins urbanisé. Ce phénomène représente un risque sanitaire en période de canicule : la mortalité dans les quartiers les plus exposés au ICU était le double de celle observée dans les quartiers les moins chauds pendant la canicule de 2003, à Paris. Les personnes âgées mais aussi les enfants et les travailleurs en extérieur sont particulièrement exposés.

  • Ilot de chaleur urbain : mesures d’urgence et prévention à long terme

Ce phénomène pourrait s’aggraver avec la hausse de la fréquence et de l’intensité des canicules, dues au changement climatique. Il existe 4 °C d’écart entre Paris et sa périphérie en conditions ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les îlots de chaleur urbains ne sont pas là où on les attend

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement