logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/625839/les-collectivites-ne-veulent-pas-jouer-les-cobayes-de-la-rd/

INNOVATION INDUSTRIELLE
Les collectivités ne veulent pas jouer les cobayes de la R&D
Baptiste Cessieux | France | Publié le 18/06/2019 | Mis à jour le 12/06/2019

Les territoires sont prêts à favoriser l’innovation. Mais ils n’entendent pas assumer seuls les risques technologiques. Exemple dans la communauté d’agglomération du Cotentin, qui teste des vélos propulsés par un moteur électrique, lui-même alimenté par une pile à combustible dihydrogène.

Des vélos propulsés par un moteur électrique, lui-même alimenté par une pile à combustible dihydrogène. C’est à Cherbourg-en-Cotentin que, depuis deux ans, la communauté d’agglomération du Cotentin (130 communes, 181 300 hab.) teste ces équipements. On parle plus simplement de « vélos à hydrogène » et plus généralement de « mobilité hydrogène », car la technologie pourrait potentiellement s’adapter partout. Son argument : être décarbonée et dotée d’une grande autonomie. Reste à en convaincre le citoyen et à pérenniser la filière industrielle.

« L’idée est avant tout de faire la promotion de l’hydrogène », indique Arnaud Catherine, adjoint (PS) au maire de Cherbourg-en-Cotentin, chargé de l’énergie et de la transition énergétique. « Nous visons les touristes, mais c’est d’abord pour tester ...

POUR ALLER PLUS LOIN