logo
DOSSIER : Quand les services publics s’en vont
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/625805/a-rochefort-l-hermione-a-remplace-lhermine/

[REPORTAGE] QUAND LE SERVICE PUBLIC S'EN VA (6/10)
A Rochefort, l’« Hermione » a remplacé l’hermine
Brigitte Menguy | Actu juridique | Dossiers d'actualité | Régions | Publié le 18/06/2019 | Mis à jour le 25/06/2019

« La Gazette » vous propose une série de reportages pour rendre compte de la réalité du recul des services publics. Cette semaine : direction Rochefort qui a perdu son tribunal de grande instance voici dix ans. Mais elle a compensé cette perte de dynamisme grâce au tourisme culturel et à une copie du bateau à bord duquel La Fayette partit en 1780 pour rejoindre les insurgés américains.

Changer son fusil d’épaule

Il faut dire que la ville de Rochefort est un musée à ciel ouvert. Choisie par Louis XIV pour être le « Versailles de la mer », Rochefort devient avec l’arsenal le lieu pour construire et armer les navires de guerre du royaume. Mais en 1926, la fermeture de l’arsenal entraîne un déclin rapide de la cité. La préfecture maritime de l’Atlantique, la direction des constructions navales, l’artillerie, la justice militaire, les cartes et plans déménagent. Les bateaux qui assurent le désenvasement de la Charente partent également et la Cordellerie royale est à l’arrêt. Une hécatombe pour la ville qui, géographiquement enclavée dans les marais poitevins, a dû changer son fusil d’épaule et miser sur la construction aéronautique et la plasturgie, ainsi que sur le tourisme ...

CHIFFRES CLES

  • 1erjanvier 2011 : fermeture officielle du tribunal de grande instance.
  • 1926 : fermeture de l’arsenal.
  • 69% des Français estiment que l’accès au droit est de plus en plus difficile ces dernières années.

Source : « Baromètre de l’accès au droit en France », Odoxa pour le Conseil national des barreaux, mai 2019.


POUR ALLER PLUS LOIN