logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/625707/liquidite/

Liquidité
Auteur associé | A la Une finances | Actu experts finances | Billets finances | Décryptages finances | Publié le 12/06/2019

Avec la rubrique "Mots pour mot", retrouvez l'analyse d'un expert sur un mot d'actualité ou dont les enjeux méritent un petit décryptage. Aujourd'hui, c'est Bernard Andrieu, président d'Orféor, cabinet de conseil spécialisé dans la gestion de la dette et le financements de projets auprès du secteur public local présente le principe du risque de liquidité pour les collectivités.

C’est le carburant de toute économie (ménage, entreprise, collectivité, …) ! C’est le flux ou le stock d’argent disponible immédiatement ou plus tard pour prêter ou investir.

C’est à la fois la raison d’être et le premier risque porté par une banque (cf. Lehman, Dexia) et par tout investisseur public ou privé.

Son existence pérenne ou renouvelable est plus essentielle que son prix qui dépendra de sa rareté et de son origine.

Le prix de la liquidité ou de sa ressource représente pour un prêteur notamment le coût des ratios prudentiels (fonds propres, etc.) augmenté de la rémunération des dépôts de la clientèle (pour une banque universelle) et du coût des emprunts levés sur les marchés qui, depuis la crise, intègre une « marge de risque » (cf. graphique ci-dessous), quasi nulle avant ...