Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bibliothèques

E-inclusion en bibliothèque : l’intervention des professionnels bientôt cadrée

Publié le 12/06/2019 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

Contrastwerkstatt/Adobestock
De plus en plus sollicités pour des démarches en ligne, les bibliothécaires s'interrogent sur leur rôle en matière de médiation numérique et le type de réponses qu'ils peuvent apporter aux personnes en difficulté face à un ordinateur. L'Association des bibliothécaires de France (ABF) participe à un groupe de travail piloté par le ministère de la Culture.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pouvez-vous m’aider à mettre à jour mon dossier de la CAF ? Comment dois-je faire pour remplir ma déclaration de revenus en ligne ? Qu’ils aient, ou pas, d’ordinateur à la maison, nombre d’usagers restent désemparés face aux démarches en ligne. La plupart viennent en bibliothèque où ils savent qu’ils trouveront des ordinateurs disponibles et des bibliothécaires à qui demander de l’aide.

« Il m’est même déjà arrivé plusieurs fois d’être sollicité par des personnes pour les aider à procéder à des achats en ligne, et ils me tendaient leurs cartes bancaires pour que je saisisse les données. Mais les bibliothécaires ne peuvent pas faire ça ! », raconte un professionnel du Nord de la France.

Les bibliothécaires face à trois problèmes

Ces sollicitations mettent les professionnels de la lecture publique mal à l’aise. Si la plupart d’entre eux sont prêts à y répondre au nom de leurs missions de proximité et de l’aide à l’élargissement des compétences des usagers, ils pointent trois problèmes, qui n’ont pas encore trouvés de réponse.

1 – La définition de leurs missions numériques  :

S’agit-il d’aider les usagers à accéder aux informations et à évoluer dans l’univers numérique ? Ou incluent-elles l’aide aux démarches sur ordinateur ?

2 – Leur responsabilité en tant qu’« aidant numérique » :

Que se passe-t-il en cas d’erreur ? La confidentialité des renseignements donnés par l’usager est-elle garantie ? Le sujet est suffisamment complexe et délicat pour que la Ville de Paris, par exemple, ait cadré le périmètre d’intervention de ses agents le rôle d’aidants numériques par une charte élaborée en 2017.

3 – Leur compétence pour remplir ce rôle :

Tous ne sont pas nécessairement rodés à l’utilisation des outils et services numériques. De surcroît, la médiation demande un savoir-faire spécifique. Ce n’est pas un hasard si la direction des médiathèques de Rouen, par exemple, a commencé par mettre au point un plan de formation au numérique destiné aux agents des bibliothèques.

ordinateur-apprentissage-Samo Trebizan-AdobeStock_104299905

Groupe de travail sur la médiation numérique

Compte-tenu de ces problèmes, le ministère de la Culture et l’Agence du numérique ont constitué un groupe de travail avec l’Association des bibliothécaires de France (ABF). Quelques élus représentants des associations d’élus (AMF, AMRF, ADF) y participent aussi. « Il est important que les élus y soient représentés, car pour que les choses avancent il faut qu’ils

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

E-inclusion en bibliothèque : l’intervention des professionnels bientôt cadrée

Votre e-mail ne sera pas publié

Laure

12/06/2019 03h31

Très intéressant votre article. Je ne sais pas pourquoi il ne mentionne pas les écrivains publics, dont les bibliothécaires, par méconnaissance, sont en train de prendre le boulot.

undu12

13/06/2019 09h14

@Laure : comme il est écrit dans l’article, les gens viennent à la bibliothèque car ils savent qu’ils vont trouver des ordinateurs. Et le service est souvent gratuit. Les bibliothécaires ne prennent pas le boulot par méconnaissance des écrivains publics. La question est la suivante : le public s’empare des bibliothèques et typiquement, c’est lui qui fait, ici, évoluer leurs missions. Les ordinateurs, c’était d’abord l’accès à l’information, à la formation. La société évolue, les démarches se dématérialisent sans que les gens aient toujours les moyens de suivre. Ils utilisent donc les moyens mis à disposition par les bibliothèques à d’autres fins que celles pour lesquelles ils ont été mis en place. Cela pose effectivement la question du périmètre d’intervention des bibliothèques et du « c’est quoi une bibliothèque ? ».

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement