Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Déchets

Une première pour la redevance incitative communautaire à grande échelle !

Publié le 20/06/2019 • Par Monique Clemens • dans : Innovations et Territoires, Régions

Collecte des déchets par les éboueurs
Eboueur91_Flickr_cc
Avec 34 % de diminution des déchets résiduels en six ans, la redevance incitative a montré son efficacité sur le territoire du Grand Besançon. Tous les foyers vont bénéficier de ce succès par le biais d’une petite baisse du coût de l’abonnement et une collecte réorganisée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[CA du Grand Besançon (Doubs) 68 communes, 193 200 hab.] Essai transformé pour la redevance incitative à l’échelle d’une agglo. Fin 2018, six ans après la mise en place de la facturation au poids et à la levée pour la collecte des ordures ménagères, sur le principe du pollueur-payeur, le Grand Besançon a confirmé son choix politique et ajusté le dispositif. Non parce qu’il fonctionnait mal, mais pour jouer pleinement son rôle de service public et adapter les coûts et l’organisation de la collecte à l’effort des usagers. Cette réorganisation, effective depuis janvier 2019, fut aussi l’occasion de revoir le marché avec le prestataire, Veolia, qui assure 18 % de la collecte – le reste étant assuré en régie –, et de réviser le protocole horaire des agents. L’occasion, aussi, d’inclure les quinze nouvelles communes ayant rallié l’agglo dans le cadre de la loi « Notre ». Celles-ci facturaient déjà le traitement des ordures ménagères par une redevance incitative, mais uniquement à la levée, et non à la pesée, qui oblige à réduire encore davantage ses déchets.

Pour les pionnières, depuis la mise en place de ce mode de redevance, la production de déchets résiduels a en effet baissé de 34 % sur le territoire de l’agglo. Elle avait déjà diminué de 27 % la première année, mais l’extension des consignes de tri en 2017 à tous les emballages plastique avait donné lieu à une nouvelle accélération. Sur le territoire de l’agglo, la moyenne est aujourd’hui de 150 kilogrammes de déchets résiduels par an et par habitant, contre plus de 400 en moyenne en France, selon l’Ademe.

Cercle vertueux

Ces bons gestes et comportements des Grands Bisontins font qu’ils étaient de plus en plus nombreux à ne présenter leur bac de déchets résiduels qu’une fois sur deux, voire une fois sur trois ou quatre. Des informations transmises par les bacs eux-mêmes, tous pucés. « Le système nous fournit beaucoup de données, c’est du bonheur », explique Marie-Laure Journet Bisiaux, directrice du service de gestion des déchets de l’interco.

Alors, depuis le 2 janvier 2019, 39 nouvelles communes sont passées à un rythme de ramassage

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une première pour la redevance incitative communautaire à grande échelle !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement