Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Sport

Coupe du monde féminine : comment les villes organisatrices facilitent l’investissement des bénévoles ?

Publié le 07/06/2019 • Par Clément Le Foll Delphine Gerbeau • dans : Actu expert acteurs du sport, France

une-football
Mariusz Blach - Fotolia
A partir du 7 juin, 2 500 bénévoles seront sur le qui-vive pour assurer le bon déroulement de la coupe du monde de football féminine. Si leur recrutement revient à la Fédération internationale de Football, les mairies et métropoles jouent un rôle clé pour faciliter leur implication.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Avec près de 13 000 candidatures, le “programme volontaire”, chargé du recrutement des bénévoles de la Coupe du monde féminine de football 2019, qui débute ce vendredi à Paris, a connu un réel succès. Il a permis de sélectionner les 2 500 bénévoles qui oeuvreront dans les 9 villes hôtes de la compétition : Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes.

Lancé en mai 2018, ce programme est géré par la Fédération internationale de football (FIFA), organisatrice de la compétition. Dans chaque ville, le comité d’organisation local (LOC) chapeaute l’articulation des bénévoles et leur a notamment attribué différentes missions comme l’orientation des spectateurs, la billetterie ou les accréditations des journalistes.

Mais les villes qui accueillent les matches ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Coupe du monde féminine : comment les villes organisatrices facilitent l’investissement des bénévoles ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement