Mobilités

Pollution, espaces verts, gouvernance… quel avenir pour le périphérique parisien ?

Par • Club : Club Techni.Cités

©Atlantis - stock.adobe.com

La mission d’information et d’évaluation du Conseil de Paris sur le devenir du périphérique parisien a rendu son rapport la semaine dernière. Il comporte 40 mesures pour transformer le boulevard d'ici 2030. Explications avec Laurence Goldgrab, présidente du groupe RGCI au Conseil de Paris et présidente de la mission.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Sur quel constat de départ votre mission sur le devenir du périphérique parisien a-t-elle été créée  ?

La congestion de la circulation sur le périphérique parisien est quasi-permanente de 6h30 du matin à 21h le soir. Cela entraîne une vitesse moyenne des véhicules de 35 km/h et par conséquent une importante pollution atmosphérique liée à leurs émanations de CO2 et de particules fines. Selon certains experts, bon nombre de maladies sont engendrées par la pollution, notamment les maladies pulmonaires. Entre 2010 et 2015, la pollution a été à l’origine de 43% des cancers du poumon, mais aussi de maladies cardiaques ou d’Alzheimer. Au total, on enregistre 2 500 décès par an dus à la pollution. Sans compter les nuisances sonores émanant du périphérique. Sa transformation est donc un enjeu ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Suppression ou réduction de l’éclairage, la prudence s’impose

    L'éclairage public est l'un des moyens pour le maire d'assurer la sécurité dans la commune au titre de ses pouvoirs de police générale. Mais avec le risque d'engagement de leur responsabilité et de celle du maire, les collectivités doivent être prudentes lors ...

  • Le paradoxe de la densité, à la fois mal-aimée et pleine d’atouts pour la ville de demain

    D’après l’étude menée pour « La Gazette » et Bouygues Immobilier, les collectivités semblent privilégier des stratégies d’étalement urbain. Pourtant, la densité peut aussi rimer avec qualité de vie et enjeux de développement durable. ...

  • Trophées : l’ingénierie territoriale n’est pas confinée

    Malgré une année électorale compliquée, de nombreuses collectivités ont candidaté aux Trophées de l’ingénierie territoriale. Neuf lauréats ont été primés, mais privés d’une remise officielle sur le Salon des maires et des collectivités locales. ...

  • La titularisation n’est pas un droit

    L’exercice des missions dans un service technique peut se révéler difficile et la prolongation du stage peut s’imposer. Si, de surcroît, le stagiaire connaît des problèmes d’addiction, la titularisation peut s’avérer problématique. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Club RH : Comment rendre sa communication interne efficace ?

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP