Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Conflits d'usage

Des réserves foncières cultivées de force dans la Marne

Publié le 13/04/2011 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

Un syndicat agricole a ensemencé des parcelles gelées par les collectivités locales, pour protester contre leur inutilisation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est aux mots d’ordre de « non au gaspillage des terres agricoles » et de « oui à l’aménagement raisonné » que la FDSEA de la Marne a retourné, les 16 mars et 5 avril, deux parcelles de 4,5 ha et 7 ha appartenant à la communauté d’agglomération de Châlons-en-Champagne et à Reims Métropole.

Le syndicat entend dénoncer à travers ces opérations coup de poing l’incessant grignotage de la campagne par la ville et la consommation effrénée de terres « à haute valeur agronomique » situées à la périphérie des aires urbaines.

Création de friches – La FDSEA souligne que, souvent, « les projets d’urbanisme ne sont pas menés à bien ou alors partiellement. Les terres agricoles restent en friche ou sont viabilisées dans l’attente d’un hypothétique projet. »
A Saint-Memmie (Châlons), le terrain est destiné à la construction du parking du futur parc des expositions. A Reims, la parcelle servira à l’extension d’un parc d’activités en cours d’aménagement.

« Cette immobilisation a déjà privé les agriculteurs de six récoltes », déplore le syndicat, qui réclame « davantage de concertation ». Sur le plan urbanistique, il propose que l’on construise à la verticale et non plus à l’horizontale les futures aires de stationnement.

Cette « croisade » (sic) circonscrite pour l’instant à la Marne pourrait gagner d’autres départements. Le produit de la récolte de tournesol et d’orge de printemps plantés au cours des deux actions médiatisées par le syndicat sera versé à une œuvre caritative en Afrique.

Régions

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des réserves foncières cultivées de force dans la Marne

Votre e-mail ne sera pas publié

COLDINE

14/04/2011 08h46

Je suis pour cette fois tout à fait d’accord avec l’action de la FDSEA. On voit de fait une extansion « débordante  » autour des grandes villes avec des parking à perte de vue pour n’y stationner que quelques voitures . c’est démentiel , quand on n’arrête pes de nous rappeler que les inondations sont la cause du bétonnage à outrance . Et en plus c’est laid !!
Rendez nous nos champs, nos prés et nos bois.!! Il est quand même plus sympa le weekend d’aller se promener dans la campagne que de faire le tour de tous ces « hangards commerciaux »

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement