Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

« Epidémie » de cancers d’enfants : un maire dans la tempête médiatique

Publié le 06/06/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la une, France

119-enfants-danger
© thinkstock
Santé publique France et l’agence régionale de santé des Pays de Loire ont lancé une enquête de terrain sur « l’excès » de cancers pédiatriques à Sainte-Pazanne et six communes voisines (Loire-Alantique). Le maire a dû faire face à une tempête médiatique.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Au cœur du Pays de Retz entre Pornic et Nantes, Sainte-Pazanne (Loire-Atlantique, 6 659 habitants) est surtout entourée de prairies : l’élevage laitier y prédomine avec un peu de culture fourragère. S’y ajoutent les vignes d’un petit domaine viticole en lutte raisonnée et des maraîchages bio… La paisible bourgade a fait irruption sur la scène médiatique dès qu’a été connue « l’épidémie » de cancers pédiatriques qui la touchait ainsi que plusieurs communes voisines. Comme dans d’autres cas (voir encadré), le maire Bernard Morilleau s’est retrouvé dans l’œil du cyclone…

Tout a commencé en 2017 quand le père d’un enfant diagnostiqué en décembre 2015, aujourd’hui en rémission, se rend compte par des échanges de voisinage que d’autres cas existent. « Il m’a alerté, et nous avons écrit à ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Epidémie » de cancers d’enfants : un maire dans la tempête médiatique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement