Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Management

Comment prendre soin des travailleurs de nuit

Publié le 14/06/2019 • Par Florence Roux • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France, Toute l'actu RH

pompiers-incendie
AdobeStock
Si le travail de nuit des sapeurs-pompiers et des policiers municipaux présente des risques pour la santé, l’encadrement peut limiter sa pénibilité. Les clés ? Suivi médical, organisation du temps et souplesse du management.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Surveiller, protéger ou soigner : 24 heures sur 24. Certaines missions n’admettent pas la pause nocturne. Depuis vingt ans, le nombre d’agents à travailler de nuit est en constante augmentation, selon le ministère du Travail qui comptabilisait, en 2017, 9 % des salariés exerçant de minuit à 5 heures, 23 %, de 20 heures à minuit… Et ce, pour une période entre 21 heures à 6 heures déterminée par la loi, sur laquelle l’agent accomplit une fraction de son horaire, soit au moins trois heures deux fois par semaine ou 270 heures sur douze mois consécutifs. Dans la fonction publique territoriale, la part des agents concernés reste peu élevée – et peu connue. Elle est constituée en majorité de pompiers et de PM, d’autant que de nouvelles brigades de nuit sont régulièrement créées.

Des ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Simplifier et renforcer votre relation avec les citoyens grâce aux plateformes numériques !

de Les webinaires de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment prendre soin des travailleurs de nuit

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement