Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Prévention des risques

Risque nucléaire : une nouvelle campagne pour sensibiliser 2,2 millions d’habitants

Publié le 06/06/2019 • Par Olivier Schneid • dans : Actu experts prévention sécurité, actus experts technique, France

Centrale nucléaire en activité
Fotolia
Le gouvernement, en association avec l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et EDF, a lancé, lundi 3 juin 2019, une campagne d’information sur le risque nucléaire. Elle s’adresse aux habitants se trouvant dans un rayon de dix à vingt km d’une centrale. Elle se prolongera, à partir de septembre, par la distribution de comprimés d’iode à cette même population. Les élus locaux se félicitent d’une initiative qu’ils jugent aller dans le bon sens… sans, toutefois, répondre à leurs attentes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La précédente campagne d’information et de distribution de comprimés d’iode à destination des riverains des 19 centrales nucléaires françaises date de 2016. Elle visait à renouveler une opération similaire, menée en 2009. Un comprimé d’iode ayant une validité de sept ans, il fallait donc les remplacer.

Celle lancée lundi 3 juin 2019 s’adresse aux habitants résidant dans un rayon de dix à vingt km autour de ces centrales. Il s’agit d’intégrer au dispositif les personnes concernées par le nouveau périmètre des Plans particuliers d’intervention (PPI), acté par le précédent quinquennat, pour tenir compte du retour d’expérience de l’accident de Fukushima-Daiichi (Japon) de mars 2011.

Élargir l’information

Une circulaire du ministère de l’Intérieur du 3 octobre 2016 avait demandé aux préfets de ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Risque nucléaire : une nouvelle campagne pour sensibiliser 2,2 millions d’habitants

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement