Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Pas de remboursement pour la télémédecine hors sol

Publié le 05/06/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

stethoskop mit euro
Schlierner - Fotolia
Le conseil d’Etat vient de donner raison à l’assurance-maladie qui refusait de rembourser les téléconsultations d’un centre spécialisé de Créteil.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le 15 septembre 2018 a été donné le coup d’envoi de la téléconsultation… remboursée. Beaucoup d’élus ruraux y voient une planche de salut contre la désertification médicale. Mais attention, un cadre existe. Il a été fixé par l’avenant n°6 de la convention médicale signé entre l’assurance-maladie et les syndicats de médecins libéraux avec une condition sine qua non  : la téléconsultation s’inscrit dans un parcours de soins et doit donc passer par le médecin traitant du patient sauf pour les spécialistes que l’on peut déjà consulter en accès direct et pour les patients de moins de 16 ans.

Peu d’actes de téléconsultations remboursés

Seule concession à ce principe : les déserts médicaux, quand le patient ne parvient pas à désigner un médecin traitant ou lorsque ce dernier n’est pas disponible dans le délai compatible avec l’état de santé du patient. En ce cas, et seulement en ce cas, les maisons de santé, centres de santé, communautés professionnelles territoriales de santé peuvent prendre en charge le patient et lui permettre d’accéder à une téléconsultation.

L’arrivée tapageuse d’opérateurs sur le marché de la télémédecine a pu faire oublier que la sécurité sociale était peu prompte à ouvrir les vannes… D’ailleurs, au 17 mars 2019, seulement 7 939 actes de téléconsultations ont été remboursés. C’est très peu, même pour des débuts.

Organisation territoriale

Et le conseil d’Etat vient de faire un rappel à l’ordre. Dans une ordonnance du 29 mai que se sont procurés plusieurs titres de la presse médicale, il vient de

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pas de remboursement pour la télémédecine hors sol

Votre e-mail ne sera pas publié

dakota

06/06/2019 05h16

Habitante d’un désert médical, je pratique l’automédication non remboursée toute l’année pour ce qui concerne ma santé. Le rendez-vous chez mon généraliste, à 30 min de chez moi, n’est que très exceptionnel puisque de toute façon son planning est plus que rempli. En conséquence, si je devais être vraiment malade sans pouvoir avoir rendez-vous chez mon généraliste en urgence, je paierai cette téléconsultation non remboursée car je le pourrai financièrement et que je serai désespérée d’avoir une autre prise en charge.
Et voilà, la santé à 2 vitesses à l’anglo-saxonne glorifiée par notre gouvernement actuel.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement