Journée d'étude

HAP : prévenir les risques, réduire les coûts

Par • Club : Club Techni.Cités

©bildwert - stock.adobe.com

70 000 kilomètres de route sont rénovés chaque année en France. Lors de ces travaux, de fortes teneurs en HAP* sont de plus en plus souvent découvertes qui surenchérissent les chantiers. Le 1er  octobre, découvrez les clés pour gérer cette contrainte sanitaire et environnementale.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Après ses journées d’étude sur le risque amiante en voirie, Techni.Cités explore celui des HAP présents dans les enrobés bitumineux. Tout au long de cette journée, experts et responsables territoriaux se succèderont pour aider les élus et les agents des collectivités en charge de la voirie à mieux connaître la responsabilité des maîtres d’ouvrages pour prévenir efficacement les risques liés aux HAP.

Au programme :

  • Présence d’HAP dans les enrobés routiers : prendre la mesure du problème et des responsabilités pour les maîtres d’ouvrages
  • Carottages, dosages et analyses : quelles modalités de repérage respecter
  • Fumée, poussières : estimer les risques d’exposition lors des travaux sur la voirie
  • Avec quelles mesures peut-on protéger les agents qui réalisent les travaux
  • Comment éviter la mise en décharge pour limiter les coûts

Une journée animée par Isabelle Verbaere, journaliste, Techni.Cités

Alerte HAP : l’alter ego de l’amiante sévit dans nos chaussées

Moins médiatisés que l’amiante, les HAP n’en sont pas moins aussi dangereux. Contenus dans les goudrons qui ont été utilisés comme liant dans les enrobés bitumineux jusqu’en 1993 voire 2002, ces dérivés houillers sont encore très présents dans les chaussées territoriales. Or, les HAP augmentent les risques de cancers. Les agents qui sont exposés aux émissions de fumées lors de travaux de voirie sont les premières cibles d’un risque professionnel mal connu des employeurs publics.

Outre la responsabilité vis-à-vis de leurs agents lorsque les travaux sont effectués en régie, les collectivités sont soumises à une double obligation. Les maîtres d’ouvrage publics doivent en effet répondre aux contraintes de la loi de Transition énergétique pour la croissance verte de 2015 qui impose à la fois l’emploi de matériaux recyclés dans les chantiers de construction ou d’entretien de voirie et la gestion des déchets engendrés par ces travaux.Comment prendre en compte les obligations de sécurité sanitaire et de durabilité environnementale sans grever les budgets territoriaux déjà exsangues ? La journée d’étude de Techni.Cités du 1er octobre prochain se fait fort de répondre à ces questions épineuses.

 

Diagnostics, gestion des risques, déchets, recyclage : de la théorie à la pratique

Mener à bien chacune des étapes de la rénovation des routes est un défi que relèvent les services techniques de bon nombre de collectivités au quotidien. Pour les aider à maîtriser l’ensemble du processus en respectant les obligations environnementales et en assurant la protection des travailleurs, Techni.Cités propose un panel de retours d’expériences de terrain lors de sa journée d’étude HAP.

Caractérisation des enrobés bitumineux, interprétation des résultats, prévention des risques, gestion des déchets et recyclage des matériaux : sur ces sujets, se succèderont à la tribune du 1er octobre experts et responsables territoriaux. INRS, Cerema, Lille Métropole, Bordeaux Métropole, département de Seine-et-Marne pour ne citer qu’eux, viendront ainsi partager leur expertise et bonnes pratiques au cours de temps d’échanges studieux et néanmoins conviviaux.

Programme et inscription ici 

Informations pratiques :

La journée se déroulera dans Paris intramuros. Le site sera aisément accessible en transports en commun.

Contact : Elvire Roulet – elvire.roulet@infopro-digital.com – Tél. : 01 77 92 93 36

 

* Hydrocarbures aromatiques polycycliques

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP