Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[EDITO] Smart city

Le prix de l’intelligence

Publié le 07/06/2019 • Par Romain Mazon • dans : France

street art smart city
Flickr CC by Smart Cities
Ce que produisent l’action publique, le travail des fonctionnaires et les choix des élus n’est jamais crédité dans la richesse du pays. Réjouissons-nous, dès lors, de la mise au point de méthodologies qui mesurent ce que produit une politique publique donnée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le discours est martelé jour après jour : les dépenses publiques pèsent sur la richesse du pays, la masse salariale des fonctionnaires est hors de contrôle, toujours croissante… A minima, « on » veut bien concéder que les politiques de solidarité ne sont pas totalement inutiles, « mais il y a tellement d’abus » ! Cette rhétorique est si puissante, et si constante, que ce que produisent l’action publique, le travail des fonctionnaires et les choix des élus n’est jamais crédité dans la richesse du pays.

Valeur collective

Il faut, dès lors, se réjouir de la mise au point de méthodologies qui mesurent ce que rapporte une politique publique donnée, non pas seulement en termes économiques et monétaires, trop frustres, mais du point de vue de la valeur socioéconomique, notion bien plus riche.

A l’inverse du secteur privé, qui ne compte qu’exceptionnellement les externalités négatives de ses productions – faisant retomber sur la solidarité nationale le coût de la réparation de ses dégâts – il s’agit, dans les projets de villes intelligentes en particulier, de mesurer la valeur collective (économique, sociale, environnementale…) induite par une politique publique, en la monétisant, c’est-à-dire en l’exprimant en euros sonnants et trébuchants. Ainsi, la nouvelle gestion des déchets du Grand Besançon a beau ne pas être rentable financièrement, elle est largement bénéficiaire dès lors qu’on l’exprime en valeur collective créée.

Libertés individuelles

Ces méthodologies deviennent utilisables dans les projets de ville intelligente grâce aux capteurs numériques déployés, qui quantifient à peu près tout ce que l’on veut. Et il faudra sans doute apprendre à donner un prix à cette quantification. A Toronto, au Canada, où les autorités ont confié à une filiale de Google l’aménagement entier d’un quartier (forcément intelligent) un débat de plus en plus vif prend corps : à qui appartiendra la valeur produite par l’exploitation des données récoltées pour piloter cette ville du futur ? Quel est le prix de cette ville intelligente, avide de données personnelles, au regard des libertés individuelles ?

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le prix de l’intelligence

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement