Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « Identifier les terrains mobilisables lors des grands passages des gens du voyage » – Joseph Le Priellec

[INTERVIEW]

« Identifier les terrains mobilisables lors des grands passages des gens du voyage » – Joseph Le Priellec

Publié le 11/06/2019 • Par Nathalie Da Cruz • dans : France, Innovations et Territoires

joseph le priellec
Patricia Marais/La Gazette
Comment améliorer l'organisation et l'accueil des grands passages des gens du voyage, qui ont démarré début mai ? Responsable de la formation à la Fnasat - gens du voyage (Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes et les gens du voyage), Joseph Le Priellec nous livre quelques clés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quel est le planning des grands passages cette année ?

Les grands passages évangéliques commencent début mai à Gien, dans le Loiret. Puis, pendant cinq mois environ, des groupes vont se déplacer en France autour de missions organisées par les pasteurs. Les grands passages relèvent, à 70 ou 80 %, des missions évangéliques de Vie et Lumière, mais, ces dernières années, les grands passages laïcs et familiaux se développent fortement. Les schémas départementaux d’accueil des gens du voyage prévoient des aires dédiées à ces déplacements, mais seules 49 % d’entre elles sont réalisées.

Quels échos avez-vous de la part des collectivités ?

Trop de collectivités subissent les grands passages, faute d’une offre de terrains ou d’un dispositif de gestion maîtrisé. Celles qui n’ont pas réalisé les aires prévues doivent prendre la main et identifier des terrains mobilisables, quand bien même il ne s’agit pas d’aires officielles. A défaut, les groupes s’imposent et des tensions apparaissent. De plus, l’absence d’offre laisse entendre qu’une partie des concitoyens est indésirable sur le territoire.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Identifier les terrains mobilisables lors des grands passages des gens du voyage » – Joseph Le Priellec

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement